ŒUVRES

Présentation des Bas-Reliefs

Dans le règne du Dahomey (Sud-Bénin) les bas-reliefs étaient toujours utilisés sur les murs des palais royaux ; ils racontaient les temps forts de chaque roi. On peut voir quelques-uns uns restaurés sur les murs du palais du roi Glélè à Abomey, capitale de la dynastie Aja-Fon.

 

 

J'ai repris la technique des bas-reliefs pour illustrer les proverbes, « Lo », en fongbé, langue Fon. Le jeu des proverbes et des paraboles est manié avec grand plaisir par toutes les ethnies du Bénin. Le but c'est de ponctuer les épisodes de la vie et de perfectionner l'éducation des jeunes. Les proverbes sont la première transmission orale que nous offrent les anciens dans toutes les cultures du monde.

 

 

Après avoir travaillé dans la jungle de ciment new-yorkaise et dans le riche monde de la Pop-Art américaine j'ai eu la nécessité de repartir dans la jungle. je suis donc retournée au Bénin, pays d'origine de ma grand-mère paternelle (je suis quarteronne). Au Bénin, pendant quelques années, j'ai pratiqué art dans le social, avec des enfants et des femmes.

 

j'ai choisi de travailler avec des matériaux primordiaux : argile, pigments et cire, de faire la cuisson de l'argile sans cuisson couleur. Ceci est fait pour garder la perception qu'on a sous le soleil équatorial, de couleurs vibrantes mais jamais brillantes.

 

Les textes ont été réunis par le linguiste béninois Pamphile Boco.

 

Les pièces exécutées ont suffisamment de charme pour envisager une publication.

 

 

Fiche technique

 

- Matériaux : argile, pigments, cire

- Certaines pièces ont des insertions de métal ou des graines...

- Dimensions : 33 cm x 37 cm environ

- Poids : 2,150 Kg environ

- Plaques métalliques au dos des pièces qui permets l'accrochage aux rails (qu'ont la plupart des galeries)

- Pour chaque expo minimum de 34 pièces fournies

 

 

 

Fongbé  :MI ' do fifa ji.

 

Traduction : Aies l'âme en paix, dans la fraîcheur.

 

Description  : Quatre grenouilles entourent Ogbé et Yékou, les deux premiers signes de Fa.. ( nom donné à la géomancie du golfe du Bénin).

 

Sens  : Vœu qu'on adresse à un ami ou à un visiteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand la pluie frappe la pintade, elle n'enlève pas sa couleur.

 

Sens  : Les intempéries de la vie n'enlèvent pas à une personne ses dispositions naturelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand on dit à quelqu'un : « Tu verras ! », ce n'est pas en regardant derrière qu'il trouvera ce qu'il cherche.

 

 

Sens  : Les conséquences de chaque acte surviennent toujours comme par surprise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand on dit : « Je ne travaillerai pas pour qu'un chien mange », la vie du chien fini par être meilleure que la tienne.

 

Sens  : Celui qui refuse de se donner de la peine, de peur de partager, se prépare un bien mauvais futur .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si dix lunes n'ont pas tué une personne, onze lunes ne la tueront pas.

 

Sens  : Si tu as déjà supporté une longue épreuve sans faillir, la victoire sera à toi si tu attends encore un peu, et tu fais preuve de patience.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traduction  : Les corps sont unis, mais les cœurs sont séparés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La plante du pied ne dit pas ce qu'elle pense au chemin.

 

Sens  : Ce n'est pas parce qu'on est le voisin de quelqu'un qu'il faut lui révéler toute sa vie intime.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un regard de colère ne tue pas un margouillat sur le mur.

 

Sens  : Ton mécontentement m'indiffère.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On demande son pagne a une vieille en vue des festivités, en précisant qu'on va danser a en mourir.

-Dans quoi vais-je mourir, c'est mon seul pagne ?

 

Sens  :Sciemment, nul ne cède une fois pour toutes son unique bien à personne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le buffle mugit de colère et il en a les cornes recourbées.

 

Sens  : Les comportements d'une personne finissent par marquer son physique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nulle tête ne fuit en dedans par peur d'être coupée.

 

Sens  : Il est vain de s'agiter en perspective d'une difficulté inéluctable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On demande à un singe s'il lui arrive de transpirer.

« Si seulement on entrait dans mon pelage ! »

 

Sens  :On ne se rend pas toujours compte de ce qui ne saute pas aux yeux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si un singe te maltraite dans la forêt, ne vas pas t'attaquer à un jumeau pour cela.

 

Sens  : Il ne faut pas se venger sur un innocent avec l'excuse qu'il ressemble à un coupable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fou qui danse a vu son ombre au mur. Si vous agissez , regardez donc autour de vous !

 

Sens  : On est jamais tout seul, il faut en tenir compte en agissant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toi qui te courbes pour observer attentivement le trou du cul d'autrui, sache qu'un autre est en train de regarder le tien.

 

Sens  : Ceux qui jugent les autres sont toujours jugés par quelqu'un.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Là où est ton cœur, tes pieds voudront se rendre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Traduction  : Si un crocodile ne pense pas de l'œil à une rivière, il ne fuit pas avec ses enfants.

 

Sens  : Sans aucune motivation on n'agit pas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand votre vodu & n danse bien, vous prenez plaisir à le regarder.

 

Sens  : Si vous voulez attirer et retenir la bienveillance des gens, soyez compétent dans votre domaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On demande à la tortue si elle fume aussi,

« Et ça chauffe terriblement sous ma carapace », dit-elle. 

 

Sens  : L'insouciance apparente n'est pas une preuve de la paix du cœur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La princesse Ahwli se lave un pied et laisse le second sale. « Nul ne comprend ce qui fait plaisir à la jeunesse d'aujourd'hui. »

 

Sens  : On croit quand on est jeune qu'en agissant de manière originale, on se fera plus aisément remarquer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'éclair a surpris le rat sorti pour voler.

« Si je n'étais pas un vieux chasseur de nuit, la nuit d'aujourd'hui me trahirait. »

 

Sens  : L'expérience donne confiance et courage contre les mauvaise surprise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand l'oeil a vu une crotte, le pied ne l'écrase pas.

 

Sens  : Averti contre un mal, on l'évite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On demande au fou : « où est ta femme ? » Il répond : « Est-elle un fusil pour que je la garde accrochée à moi ? »

 

Sens  : Il n'est pas décent de transporter partout la chose qu'on aime.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si l'on veut être tatoué, on ne refuse pas le canif.

 

Sens  : Si l'on veut arriver à ses fins, on accepte les conditions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un coq s'est exilé trois années durant et son roi lui a envoyé un hamac. « Un être aimé reste proche de soi . »

 

Sens  : Pour maintenir et renforcer une amitié, il faut vivre dans la proximité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celui qui possède des cheveux ne manque pas de poux.

 

Sens  : Profite d'un bien qui en est riche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traduction : «Pousses-toi là-bas » est meilleur que «dormir tout seul»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ton âme est cachée en haut dans les palmes du ronier.

 

Sens  : Tu es inaccessible et il en sera toujours ainsi pour toi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pintade a dit ce bon mot au serpent : « On ne doit pas découper la grenouille pour la manger et voir qu'elle est douce ».

 

Sens  : Si l'on trouve qu'une personne est bonne, on doit voir ses qualités sans arrières pensées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bélier a dit ce bon mot : « Moi, bélier, pour aller à la mort, je ne me lamente pas. Seulement ma queue me déshonore ».

 

Sens  : On ne doit pas craindre la mort, même si naturellement elle nous fait trembler.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si quelqu'un fait le bien , il le fait à lui même .

Si quelqu'un fait le mal, il le fait à lui même .

 

Sens  : Un bien ou un mal fait à autrui rejaillit pour ou contre le sujet qui agi .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La tortue a grimpé au haut d'un palmier à huile en emportant de l'huile sur sa carapace.

« La mort qui te tuera est derrière toi ».

 

Sens  :Aimer une chose à l'excès, c'est encourir le risque d'en mourir .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un revenant fait annoncer à quelqu'un qu'il l'attend à l'entrée de la maison . Le propriétaire lui répond : «  Il s'en ira quand il aura mal aux jambes ».

 

Sens  : Si tu m'attends, tu m'attendras longtemps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant la famine, un homme regarde en arrière et constate la disparition de ses fesses.

« Depuis quand quitte-t-on son ami sans l'en avertir ? »

 

Sens  : Il est toujours étonnant que deux amis intimes ne se fréquentent plus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Contact - babelled@gmail.com